Rouleau de printemps : En-cas ou repas tout en fraîcheur et légèreté !

Rouleau de printemps, d’où vient-il ?

Tout d’abord une chose est sûre, le rouleau de printemps (Gỏi = salade (générique) / cuốn = rouler ou rouleau) est originaire du sud du Vietnam. Il y en existe 3 variétés différentes qui se dégustent en apéritif ou en entrée lors des repas. Traditionnellement on y retrouve de la viande de porc rôti émincée, des filaments de couenne de porc, des concombres et de la poudre de riz grillé pour le bi cuốn. De la viande de bœuf émincée et des légumes pour le bo cuốn. Du porc émincé et cuit dans un bouillon, des crevettes, de l’omelette, des vermicelle de riz et des légumes pour le goi cuốn.

Dans le sud du Vietnam,on retrouve souvent le rouleau de printemps au nouvel an, la fête la plus importante au Vietnam, qui célèbre justement l’arrivée du printemps, symbole du renouveau. Après les gueuletons repas il était visiblement très apprécié pour sa légèreté et sa fraîcheur.

Et là vous vous dites… “Hein, c’est pas chinois ??”

Une confusion bien installée…

En France, il n’est pas rare de confondre avec les autres rouleaux de printemps chinois. Là-bas, appelés Chun Juan (春卷, Chun = printemps, Juan = rouleau), ce petit rouleau est salé ou sucré, à base de feuilles de blé et frits. L’origine remonte à la dynastie Dong Jin (东晋 l’an 316-420). A l’époque, le rouleau de printemps s’appelait “assiette de printemps”, assiette que les gens faisaient pour fêter cette saison. Elle était composée d’une galette de blé cuite avec des légumes. A la dynastie Song (宋朝), le nom a été modifié : “galette de printemps”. Aujourd’hui, la pâte étant beaucoup plus fine, la grande galette est devenue un petit rouleau, d’où le nom rouleau de printemps”.

Donc à part la forme et le nom, il n’y a pas grand chose en commun avec le traditionnel vietnamien ! Alors pourquoi cette même désignation « rouleau de printemps » ? Probablement la “faute” aux Français, par méconnaissance et confusion.

Et si je vous disais qu’il existe également les rouleaux d’été ? Mais n’entrons pas dans les détails, c’est à en perdre la tête…

Alors tout de suite une version toute simple et végétale de ces fameux rouleaux !

Recette

Pour 10 rouleaux

INGRÉDIENTS

  • 1 grosse carotte
  • Le quart d’un chou rouge
  • 1 paquet de vermicelles de soja
  • 20 feuilles de menthe
  • 50g de pousses de soja
  • Sauce soja
  • 10 galettes de riz

RÉALISATION

  1. Peler les légumes, les couper en fin bâtonnets et faire cuire les vermicelles.
  2. Ensuite, humidifier l’ensemble d’une galette de riz dans de l’eau chaude. Sur le bas de la galette, mettre quelques bâtonnets de légumes, 2 feuilles de menthe, un peu de pousse de soja et finir par une petite poignée de vermicelles.
  3. Puis remonter le bas, rabattre les côtés et rouler bien serré. Disposer au réfrigérateur.
  4. Enfin, servir frais avec la sauce soja.

Et en petit bonus…

Que peut-il bien se cacher à l’intérieur de ces rouleaux-ci… cela vous intrigue ? Dîtes-nous en commentaires si la recette vous intéresse !

Et vous, vous mettez quoi dans vos rouleaux de printemps ? 🙂

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages
  • 9
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *