4 astuces surprenantes pour dormir efficacement et dire adieu aux insomnies !

“Nous devons dormir pour donner assez de place au rêve.”

La journée touche à sa fin et une bonne nuit de repos vous ferait le plus grand bien. Seulement voilà, une fois allongé, bien au chaud dans votre duvet, les yeux délicatement fermés… paf ! Une multitude de pensées jaillissent dans votre esprit, vous cogitez, bougez, vos draps devenant fous. Corps et esprit s’agitent tandis que les minutes, elles, s’épuisent à votre place. Mais alors comment s’évader dans les bras de Morphée et dormir en toute quiétude et sérénité ?

Tout d’abord, les quelques recommandations de base que l’on ne cesse de vous rabâcher, une sorte de B.A.-BA , pour s’endormir facilement :

  • Plus d’appareils électronique au minimum 2h avant d’aller au lit.
  • On privilégie le sport dans la journée et non tout juste avant d’aller dormir.
  • Pas de caféine, théine ou autres excitants.
  • Dîner léger et pris au moins 2h avant l’heure du coucher.

Ok ok. Petit problème… vous faîtes déjà tout ça et suivez scrupuleusement ces recommandations. Bien, ça se corse. Mais non, ne vous inquiétez pas, voici quelques astuces supplémentaires testées et approuvées par nos soins auxquelles vous n’avez sûrement jamais songé (ou peut-être dans vos rêves, qui sait ?)

  • Le point Feng Fu, thérapie de la glace

Tout droit venu de la médecine traditionnelle chinoise, le point Feng Fu est un point de pression pouvant améliorer votre santé aussi bien sur le plan émotionnel que physique. Outre ses nombreux bienfaits (qui feront l’objet d’un article à part entière), il en est un qui va tout particulièrement nous intéresser ici : l’amélioration de la qualité du sommeil. Le point Feng Fu ou « Le Palais du vent » de son petit nom,  se trouve exactement à la jointure entre l’union de la tête et du cou.

Alors c’est parti, on s’allonge sur le ventre et on pose un glaçon sur ce point. Aidez-vous d’un morceau de tissu pour bien caler le glaçon et ainsi éviter qu’il ne glisse. Une vingtaine de minutes pour le temps de pose suffira amplement. L’idéal étant de pratiquer cette méthode une fois à jeun et une deuxième fois avant de se coucher.

Mon avis : Honnêtement, la première fois que j’ai testé cette méthode ce fut par curiosité, sans attente extraordinaire et pourtant l’effet a été radical. Déjà le temps de pose offre un moment de relaxation proche de la méditation propice pour dormir. De plus, cette sensation de froid qui se transforme en chaleur au bout d’une quarantaine de secondes épuise littéralement ! Essayez et n’hésitez pas à pratiquer régulièrement.

  • Méthode 4-7-8

Andrew Weil, professeur de l’Université de Harvard, a mis au point une incroyable technique de respiration pour s’endormir en 60 secondes chrono. La répétition trois fois de suite d’une respiration modulée, assimilable à la relaxation et au yoga, suffirait pour trouver un état de détente ahurissant et sombrer dans un profond sommeil.

Application:

Placer le bout de la langue sur son palais, juste derrière les incisives. On maintiendra cette position tout le long de la respiration.

Expirer la totalité de l’air présent dans les poumons.

Fermer la bouche et inspirer doucement par le nez en comptant jusqu’à 4 dans votre tête.

Retenir son souffle en comptant jusqu’à 7 (pour ma part, c’est à partir de ce moment là que je n’ai pas envie d’expirer, j’ai comme une envie de continuer à retenir ma respiration plus longtemps, et le fait de me “forcer” à passer à l’étape d’après me fatigue et m’aide à dormir immédiatement !)

Puis, expirer bruyamment par la bouche en comptant jusqu’à 8.

Exercice à répéter 3 fois… Il y a quelqu’un ? Vous dormez ? Ha parfait !

  • Lire un livre, mais pas n’importe lequel

La lecture avant de se coucher est très bénéfique pour favoriser le sommeil et s’endormir dans de bonnes conditions. L’idéal étant de vous faire plaisir en lisant un roman qui vous plaît et vous procure du plaisir, certes. Cependant, si vous avez vraiment du mal à dormir, je vous conseille de choisir un bon vieux livre auquel vous n’avez jamais accroché. Ensuite, très important, allongez-vous sur votre lit en vous positionnant sur le coté, la tête sur votre oreiller, et commencez la lecture. Même si vous n’aimez pas l’histoire ou le style d’écriture, même si c’est ennuyeux, même si ça vous fatigue… fatigue… fatigue… Zzz

  • Auto-hypnose et méditation

La technique de l’auto-hypnose permet à celui qui s’y frotte de flirter intimement avec lui-même, se reconnecter et entrer en pleine conscience. Pour trouver rapidement le sommeil, cette technique s’apparente à la méditation. Confortablement installé, vous respirez lentement et vous vous concentrez sur l’ensemble des points d’appuis des différentes parties de votre corps. Toute pensée négative ou parasite doit être conscientisée et acceptée sans s’y focaliser. Seule votre respiration importe. Vous amenez ensuite à votre esprit des images et souvenirs positifs, calmes et reposants. Petit à petit, la fatigue devrait pointer le bout de son nez ! Nous sommes actuellement en plein défi méditation sur Sainbiozen, alors restez aux aguets pour suivre notre évolution 😉

Par ailleurs, j’ai découvert l’existence des effets de la technologie d’Hypno360°. Il s’agit de séances mp3 à écouter avec un casque ou des écouteurs qui permettent de s’auto-hypnotiser sans avoir recours à des spécialistes de l’hypnose. Enregistrées avec un micro 3D, ces séances simulent la présence d’un hypnothérapeute à vos côtés et favorisent ainsi l’immersion dans l’état hypnotique. Une séance gratuite est d’ailleurs proposée sur le site officiel, je vous invite à tester pour voir si vous adhérez. Certains trouveront cela “angoissant” tandis que d’autres y verront un véritable atout pour favoriser l’endormissement (et bien d’autres choses encore !)

Rien que pour vous, voici une petite séance à tester :

Je vous ai également concocté un petit fichier audio pour une méditation de 5 minutes de retour au calme dont vous me direz des nouvelles (mise à part la qualité du son qui n’est malheureusement pas des plus professionnels, je vous prie de m’excuser, j’en referai un, promis !) :

 

Testez tout ça sans tarder et n’oubliez pas de nous tenir au courant !

Et vous, quelles sont vos techniques pour dormir plus efficacement ? 🙂

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    16
    Partages
  • 16
  •  
  •  
2 comments Add yours
  1. Bonsoir,
    c’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai lu et relu cet article, étant moi même sujet à de régulières crises d’insomnies depuis plus de dix ans. Généralement, le schéma se déroule de la sorte : endormissement normal autour des 22h30, puis sommeil stable jusqu’à 2-3h du matin. Réveil en sursaut, avec un rythme cardiaque un peu élevé (80 pulses par min, au lieu de 65 normalement au repos). Ensuite je mets plus d’une heure à me “calmer” avant de pouvoir me rendormir. Généralement, je lis (Tolkien, c’est très assomant, bien que passionnant), ou je mange (ce qui est nettement plus moyen). Souvent je fais les deux.
    J’ai essayé des séances de cohérence cardiaque, ou de crise de calme, grâce à l’application “petit bambou”. Comme vous le signalez sur l’article, peut être que je devrais aller plus loin en matière de méditation (quitte à m’endormir sur place, ce qui ne sera pas bien grave en somme).
    Que me conseillez vous ?
    Merci par avance.

    1. Bonjour Guillaume ! Merci de ton partage. J’ai quelques questions… A quelle heure dînes-tu ? Es-tu particulièrement stressé au moment d’aller au lit ? Qu’entends-tu par endormissement normal, tu te couches, tu fermes les yeux, tu te mets en mode off et tu t’évades rapidement ? Quand tu te réveilles en sursaut, te souviens-tu avoir cauchemardé ou rêvé de problèmes (perso, pro,…) ? C’est un interrogatoire mais ça me permettrait juste d’y voir un peu plus clair 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *